Spitz japonais

Vif et arborant un beau pelage couleur neige, le Spitz japonais est un petit chien qui séduit par son énergie tout en sachant être affectueux. On vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur cette boule de poils très attendrissante.

Caractéristiques physiques du Spitz japonais

  • Poils : Le Spitz japonais possède des poils longs et d’un blanc très net. Son pelage est abondant et droit, tandis que le sous-poil est court, dense et doux. Sa robe est assez volumineuse.
  • Taille : Il s’agit d’un chien de petite taille. La femelle mesure entre 28 et 36 centimètres. Le mâle de son côté mesure de 30 à 38 centimètres en moyenne.
  • Poids : Mâle et femelle de la race Spitz japonais pèsent généralement de 6 à 10 kilogrammes.
  • Tête : La tête du Spitz japonais est de forme ovale. Elle est également légèrement large et arrondie, avec un front modérément développé. Ses oreilles sont de petite taille, pointues et triangulaires. Elles sont placées bien haut et sont dressées, inclinées vers l’avant. Ce chien a des yeux foncés et en forme d’amande.
  • Carrure : Le corps de ce chien est bien proportionné, et il possède un haut garrot. Son dos est droit et court. Il possède une queue très garnie en poils et portée sur le dos.

Les origines du Spitz japonais

Le Spitz japonais est un chien descendant du grand Spitz allemand. Ce dernier a été importé dans les années 1920 au Japon et possède la même robe blanche longue et fournie. Au fil des décennies, il sera croisé avec plusieurs autres espèces de Spitz venus du Canada, d’Australie, des États-Unis ou encore de Chine, dans le but « d’améliorer » l’espèce.

La race du Spitz japonais a été officiellement reconnue le 22 avril 1964 par la FCI (la Fédération Cynologique Internationale). Cette espèce est extrêmement populaire au Japon bien évidemment, mais aussi en Suède et dans de nombreux pays européens comme la France où on voit de plus en plus.

Le caractère et les aptitudes du Spitz japonais

Un chien qui montre son affection

Le Spitz japonais est un chien qui est affectueux et très démonstratif envers ses maîtres. Il aime leur faire la fête et montrer qu’il est content de les voir ou de leur faire plaisir. Particulière joueur, ce chien aime interagir avec ses maîtres et les enfants, tant que ces derniers restent respectueux avec lui et ne sont pas trop brusques dans leurs jeux. Il est aussi capable de rester calme et posé, notamment si vous l’êtes aussi à la maison, il s’adapte à son environnement.

Pas un instinct de chasseur

Contrairement à beaucoup de chiens japonais, le Spitz japonais n’a pas d’instinct de prédation et n’a donc jamais été utilisé comme chien de chasse. Il n’aura pas de tendances à fuguer pour suivre une piste lorsqu’il joue en extérieur, par exemple dans un jardin, ou pendant une promenade. Il est peu indépendant et reste attaché à son groupe social qu’il n’aura pas envie de quitter. D’ailleurs, si vous comptez le laisser seul par moment, quand vous allez travailler, adaptez-le progressivement à la solitude dès les premiers mois durant son éducation afin qu’il prenne cette habitude et supporte votre absence. Si le Spitz japonais sait être calme, il pourra faire des bêtises s’il s’ennuie ou n’est pas assez stimulé.

Un chien qui sait être dressé

En ce qui concerne l’éducation du Spitz japonais, il est facile à dresser, à condition de s’y prendre très tôt et de faire preuve de fermeté. C’est un chien très intelligent et qui comprend vite ce qu’on lui demande. Il est toutefois très rusé, et peut donc parfois jouer un peu la comédie afin d’obtenir ce qu’il veut. Vous devez donc rester vigilent pour qu’il ne se joue pas de vous. Un bon système pour le Spitz japonais est l’éducation positive avec l’utilisation de jeux et de récompenses afin de rendre les exercices ludiques et plaisants pour l’animal.

Un chien facile à vivre

Malgré son petit gabarit, le Spitz japonais peut être un bon chien de garde. Il aboie peu et est très protecteur vis-à-vis de son maître, mais aussi de son environnement. Il est également méfiant face aux étrangers et ne fait pas rapidement confiance aux gens qu’il ne connait pas. Il est à l’aise dans tous les milieux, y compris en appartement où il ne se sentira pas enfermé et sera bien toléré par les voisins, aboyant peu. Il faudra néanmoins veiller à le sortir plusieurs fois par jour pour qu’il se dépense. Même si vous vivez en maison et avez un jardin, il a tellement d’énergie que plusieurs sorties sont recommandées. Cela l’aidera à rester calme chez vous, et lui permettra de se socialiser avec d’autres chiens. Cela sera d’ailleurs utile pour voyager avec votre Spitz japonais. Sa petite taille est déjà un atout, mais il vaut mieux qu’il soit à l’aise avec les autres animaux afin que les voyages se passent au mieux. En somme, le Spitz nain est idéal en premier chien car il est très agréable à vivre et plutôt facile à éduquer.

Prendre soin de son Spitz japonais : ses besoins

L’alimentation

Le Spitz japonais est un chien relativement peu gourmand, il quémande rarement entre les repas et ne viendra pas vous embêter quand vous êtes à table ou essayer de piquer dans vos assiettes. On conseille de lui donner une nourriture à base de viande, de légumes et de riz. Évitez les croquettes contenant des céréales, elles peuvent causer des réactions allergiques chez certains chiens. Il est important de ne pas trop nourrir le Spitz japonais car il peut grossir rapidement s’il ne fait pas assez d’exercices.

La santé

Malgré sa petite taille, c’est un chien très robuste qui reste généralement en bonne santé. Il peut présenter des risques de luxation de la rotule donc surveillez bien sa démarche. Il supporte très bien le froid, et faites attention aux coups de chaleur. Même s’il est blanc, il peut y être facilement sujet. Il vit en moyenne une douzaine d’année.

Le toilettage

Même avec ses longs poils blancs, le Spitz japonais perd peu ses poils durant l’année, et même au moment de sa mue, ces derniers partent par touffes assez compactes et faciles à nettoyer. L’entretien de ce chien est donc plutôt facile et peu contraignant. Un bain annuel sera suffisant.

Le coût

Pour vous offrir un Spitz japonais, comptez un prix entre 1000 et 1500 euros. Pour la nourriture et les soins, cela vous reviendra généralement à un coût mensuel de 40 euros.