Shikoku

Le Shikoku ou « chien de Kochi », est Spitz de type primitif. Il ressemble au Shiba Inu, mais arbore une taille plus importante. Ce chien japonais à l’origine très ancienne, est un excellent animal de compagnie que l’on apprécie pour son caractère à la fois joyeux et calme, joueur et intelligent, très loyal envers ses maîtres. Penchons-nous ici sur cette race canine 100% nippone.

Caractéristiques physiques du Shikoku

  • Poils : Ils sont plutôt durs, rêches et courts, tandis que le sous-poil est dense, plus doux et souple. Le pelage du Shikoku est sésame (poils blancs et noirs), sésame noir (poils majoritairement noirs avec des touches de blanc) ou sésame rouge (poils majoritairement rouges avec des touches de noir).
  • Taille : Les mâles comme les femelles mesurent de 46 à 52 cm.
  • Poids : Les mâles comme les femelles pèsent en moyenne 15 à 20 kilos.
  • Tête : Son front est large, surmonté de petites oreilles triangulaires bien dressées et légèrement inclinées vers l’avant. Ses yeux sont relativement petits, écartés, de forme triangulaire également, et de couleur marron foncé. La truffe est noire, le stop net, le museau pointu et long.
  • Carrure : Le Shikoku est un chien de taille moyenne au corps bien proportionné et musclé, doté d’une puissante ossature. Son cou est épais et puissant, son dos droit et fort, sa queue bien fournie, attachée haut et en forme de faucille.

Les origines du Shikoku

Le Shikoku est originaire des montagnes de l’île éponyme, dans la Préfecture de Kochi, et était jadis utilisé pour la chasse au sanglier. Ce chien a la particularité de n’avoir jamais fait l’objet de croisements avec d’autres races, probablement en raison du fait qu’il provienne d’un endroit difficile d’accès. Il en existe trois variétés : Awa, Hata et Hongawa. Cette dernière est considérée comme étant la plus pure des trois.

En 1937, le Shikoku est déclaré « monument naturel » au Japon. Bien qu’il soit aujourd’hui connu en France, il reste tout de même très peu présent et rare en dehors de son pays d’origine.

Le caractère et aptitudes du Shikoku

Le Shikoku est un animal qui, malgré son indépendance, n’en est pas moins affectueux, joueur, joyeux et proche de ses maîtres. Très bon animal de compagnie, il convient bien aux familles avec enfants, mais il est conseillé de rester vigilant lorsqu’il s’agit de tout-petits, car il n’est pas le plus patient des chiens.

Intelligent, calme et réfléchi, le Shikoku est aussi plein d’énergie et endurant en raison de ses gènes de chasseur. Il a besoin de beaucoup se dépenser au quotidien et d’évoluer dans un environnement où il bénéficie de l’espace nécessaire. Ainsi, une maison avec un jardin lui conviendra bien mieux qu’un appartement.

C’est un chien loyal et courageux, pouvant aussi s’avérer têtu, avec un caractère bien prononcé. Il aura également tendance à vouloir dominer, en particulier les mâles. Il est donc important de l’éduquer de manière douce mais ferme dès son plus jeune âge, de lui faire comprendre clairement ce que vous attendez de lui. De plus, à moins d’avoir été habitué jeune à socialiser, il a souvent du mal à s’entendre avec les autres animaux.

Comment prendre soin de son Shikoku ?

Pour que votre Shikoku reste en pleine santé, il faut savoir comment vous en occuper au quotidien.

L’alimentation

Le Shikoku n’a pas besoin d’une alimentation particulière, elle doit juste être équilibrée et de qualité premium. Il peut aussi bien s’agir de nourriture industrielle, comme des croquettes par exemple, que de nourriture maison. Pensez toutefois à fournir à votre chien les apports nutritifs essentiels et les quantités nécessaires en fonction de son âge, de sa taille et de son activité physique. Les rations sont particulièrement importantes car le Shikoku peut rapidement prendre du poids.

La santé

Le Shikoku jouit d’une solide santé et d’une excellente endurance. Il ne présente pas de risques particuliers en termes de pathologies.

C’est un chien qui, grâce à son poil, supporte très bien le froid, mais moins bien les grosses chaleurs.

Toilettage

L’entretien du Shikoku est très facile car il ne requière qu’un brossage hebdomadaire. En période de mue cependant, il faudra augmenter le rythme car la perte de poils sera beaucoup plus importante.

Quel est le prix d’un Shikoku ?

Le prix d’un Shikoku varie en fonction du sexe, de l’âge et de l’élevage dont il est issu. De plus, gardez en tête que ce chien est très rare en France. À l’achat, comptez environ 1 000€ pour un mâle, et 1 200€ pour une femelle. Le budget moyen annuel est de 500 à 600€ à peu près.