Akita Inu

De plus en plus prisés en Occident, le chien Japonais Akita Inu à une histoire très riche. Origines, caractère et aptitudes, on vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur ce chien majestueux.

Caractéristiques physiques de l’Akita Inu

Poils, taille ou encore poids, retrouvez ci-dessous toutes les caractéristiques qui définissent l’apparence de l’Akita Inu.

  • Poils : Ils sont courts et durs, le sous-poil est dense et doux, pour l’isoler au mieux. Le poil est particulièrement fourni au niveau du garrot et de la croupe pour le protéger du froid. La robe de l’Akita Inu est généralement rouge fauve, blanche, bringée ou encore sésame.
  • Taille : Les mâles vont mesurer entre 64 et 70 centimètres, tandis que les femelles auront une taille entre 58 et 64 centimètres.
  • Poids : Les mâles pèsent de 32 à 40 kilos en moyenne, les femelles entre 28 et 34 kilos.
  • Tête : La tête de l’Akita Inu est bien proportionnée par rapport au reste du corps. Elle est de forme ronde et présente un front large. Les oreilles sont triangulaires, petites et épaisses, elles sont également dressées et légèrement inclinées vers l’avant. Ses yeux sont bruns très foncé, voire noirs, petits et en amande.
  • Carrure : L’Akita Inu est un chien musclé avec un dos droit et un ventre bien relevé. Les femelles ont un corps plus long que les mâles. La queue est épaisse, portée haute et enroulée sur le dos.

Les origines de l’Akita Inu

L’Akita Inu est un chien japonais originaire de la Province Akita, d’où il tient son nom. Il s’agit d’une race très ancienne de chien qui a été reconnue trésor national japonais, il fait ainsi partie des traditions japonaises et doit être défendu et préservé. L’Akita Inu a été longtemps utilisé comme chien de chasse, notamment pour chasser les sangliers, les cerfs et les ours. Il servait également de chien de garde, mais surtout de chien de combat au 17ème siècle. L’espèce a été croisée avec le Tosa et le Mastiff au 19ème siècle pour la rendre plus résistante.  Les combats de chiens ont été interdits en 1908, ce qui a permis à la race de progresser et de vivre dans de meilleures conditions. L’Akita Inu a failli disparaître durant la Seconde Guerre Mondiale, comme de nombreuses autres espèces, car à cette époque, tous les chiens qui n’étaient pas des bergers allemands étaient capturés. Des éleveurs ont réussi à sauver la race en lançant plusieurs élevages et ont ainsi repopulariser l’Akita Inu qui a dépassé les frontières nipponnes. Ils ont notamment travaillé à retrouver les caractéristiques de la race d’origine qui a été reconnue par la Fédération Cynologique Internationale le 13 mars 1964.

Le caractère et aptitudes de l’Akita Inu

En ce qui concerne le caractère de l’Atika Inu, c’est un chien qui est plutôt facile à vivre et qui s’adapte à beaucoup d’environnements différents. Il aboie peu et peut donc vivre dans des maisons mitoyennes ou même des appartements. C’est un chien qui va apprécier les grands espaces, mais peut supporter l’absence d’extérieurs dans son logement s’il est sorti plusieurs fois dans la journée. Pour l’activité physique, l’Akita Inu a besoin de se dépenser et donc de faire plusieurs balades par jour pour courir et se maintenir en forme. Toutefois, cette espèce de chien a l’avantage de s’adapter au rythme de son maître et devient donc un formidable partenaire lorsque vous pratiquez des activités sportives, il peut se joindre à vous.

L’Akita Inu est très attaché à ses maîtres et c’est un chien fidèle qui aime leur montrer son affection. A contrario, il est très méfiant avec les étrangers à qui il ne fera pas confiance rapidement. Cette caractéristique fait de lui un excellent chien de garde car il sait également se montrer très protecteur avec sa famille. Il s’entend par ailleurs très bien avec les enfants, en particulier ceux avec qui il a grandi et dont il a l’habitude. Chien très intelligent, l’Akita Inu a aussi un caractère bien trempé et ne se laisse pas faire. Il demande donc une très bonne éducation et ce dès le plus jeune âge. C’est un animal exigeant qui requiert de la fermeté et de l’autorité pour qu’il obéisse. Cette espèce ne se choisit pas à la légère et nécessite de prendre le temps de le dresser correctement pour vivre une belle relation avec lui.

L’Akita Inu : Une star de cinéma

La fidélité de l’Akita Inu n’est pas une légende et l’histoire du célèbre Hachiko en est la parfaite illustration. Elle se déroule dans les années 20 à Tokyo, où un jeune Akita Inu, le fameux Hachiko, arrive dans sa nouvelle famille. Chaque jour, il accompagnait son maître à la gare pour prendre son train, et chaque soir y revenait à l’heure de son train de retour pour l’attendre. Son maître est décédé un peu plus d’un an plus tard et Hachiko a continué à venir à la gare tous les matins et tous les soirs pour l’attendre. La famille a essayé de lui trouver une autre famille mais il a continué à s’échapper pour aller attendre l’homme. Plusieurs personnes se sont mises à lui apporter à manger et une statue à son honneur a été érigée en 1934. Après son décès, en 1935, le chien a été empaillé et est exposé au Musée National de la Nature et des Sciences de Tokyo. L’histoire est même adaptée au cinéma américain avec le film Hatchi avec Richard Gere.

Comment prendre soin de son Akita Inu ?

Pour que votre Akita Inu soit en pleine santé, il faut savoir comment vous en occuper au quotidien.

L’alimentation

L’Akita Inu est connu pour être un chien assez difficile qui va aimer les bonnes choses. Il préfèrera la qualité à la quantité. La viande crue est idéale pour s’adapter à son régime carnivore. C’est toutefois un aliment qui coûte cher et vous pouvez compléter avec des croquettes à base de poisson, agneau ou volaille, plus indiquées que celles aux céréales qui sont très allergènes.

La santé

C’est un chien robuste, mais comme souvent avec les chiens de race, il reste assez fragile et peut être touché par deux maladies l’adénite sébacées et le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada (VKH). La première est une maladie de la peau causant notamment une perte de poils. La seconde est une pathologie héréditaire qui provoque une inflammation du cerveau et de l’iris de l’œil, ainsi que des dépigmentations de la peau. Il faut donc rester vigilant(e).

Toilettage

L’akita Inu fait sa toilette seul. Il suffit simplement de lui nettoyer yeux et oreilles régulièrement pour son confort. Il perd ses poils en touffe, un brossage fréquent est nécessaire pour le débarrasser des poils coincés les uns dans les autres. C’est un chien de nature très propre et qui aime le rester. Un bain annuel est suffisant.

Quel est le prix d’un Akita Inu ?

Chien très prisé, l’Akita Inu coûte cher à l’achat, entre 1000 et 3000 euros dans les élevages les plus réputés. C’est donc un réel investissement. L’entretien de ce chien a également un prix non négligeable, entre 700 et 1000 euros par an selon les besoins et soins à réaliser.