Patisseries japonaises à Paris

Le Japon à Paris > Food & Drink > Patisseries japonaises à Paris

Vous ne le savez peut-être pas, mais les desserts au Japon c’est très important et ils sont très bon ! Grace à cet article, vous allez découvrir les mets sucrés du pays du soleil levant et surtout, les meilleurs adresses où les déguster sur Paris.

Où manger des pâtisseries japonaises à Paris ?

Nous avons répertorié pour vous, au moins 20 pâtisseries spécialisées dans les desserts japonais et qui se trouvent sur Paris. Dans la liste ci-dessous, vous trouverez également des établissements qui revisitent les mets sucrés du Japon.

Voici le top 10 où vous rendre absolument !

Tomo

dessert japon

Tomo, c’est un peu le fief de la culture franco-japonaise autant dans ses créations sucrées que dans l’ambiance de son salon de thé, épuré, esthétique, classe, zen, agréable. Les pâtisseries sont faites sur place, dans le reste de la consommation locale du coup avec un circuit court pour l’achat des matières premières mais surtout, que du bio. Ici, comme beaucoup d’endroits japonais, on respecte les valeurs du wagashi c’est à dire des desserts traditionnels japonais qui s’associent avec le thé vert. Ici, la spécialité est le Dorayaki mais pas que, tous les desserts sont extraordinaires.

Tomo : 11 Rue Chabanais, 75002 Paris


Aki

dessert japon

L’incontournable, comment parler de pâtisserie du Japon à Paris sans parler de la boulangerie Aki. Elle met à l’honneur le matcha et sous toutes ses formes, brioches, cookies, mille feuilles, marbrés. Cette fameuse boulangerie, reprends les codes de la boulangerie traditionnelle française et de la viennoiserie japonaise.

Aki Boulangerie : 16 Rue Sainte-Anne, 75001 Paris


Sadaharu Aoki

dessert japon

Aoki est une pâtisserie et chocolaterie de plaisir made in Japan comme on les aime. Avec 5 boutiques autour de Paris, laissez vous tenter par ces spécialités comme le « bamboo » au thé vert et chocolat ou encore le chou matcha, l’éclair matcha ou sésame. Les saveurs du soleil levant, les origines de France, le combo est parfait.

Aoki : 56 boulevard de Port-Royal, 75005 Paris


La maison du mochi

dessert japon

Le nom parle de lui même, ici on part à la découverte de cette petite boule de riz gluant aux multiples saveurs. Considéré comme de vrais bijoux, il sera difficile de croquer dedans tellement leur beauté impressionne, mais leurs saveurs originales réveilleront vos papilles et pourquoi ne pas apprécier un bon thé en même temps lors de votre visite.

La maison du Mochi, 39 Rue du Cherche-Midi, 75006 Paris


Toraya

dessert japon

Décor raffiné pour un salon de thé à la hauteur de la classe et de la finesse de l’architecture japonaise et contemporaine. Depuis les années 80 le Toraya est une institution ambassadrice de la culture du Japon et de ses desserts wagashi à Paris. Il est désormais considéré comme le 2ème meilleur salon de thé de la capitale. Entre dessert typique et renouveau, laissez vous tenter par les délices du Toraya.

Toraya : 10 Rue Saint-Florentin 75001 Paris


Ogata pâtisserie

dessert japon

L’Ogata peut être considéré comme l’un des plus beaux lieux de la capitale en termes de bâtiment et de son style super moderne reprenant les thèmes de la zenitude, de l’épuration, l’ambiance du pays du soleil levant tout en restant bien dans l’esprit contemporain de l’art français.

Ses repas, cérémonie du thé et salon de thé sont à tomber à la renverse et c’est sans parler de leur vaisselle, de l’exécution des plats fait devant vous et de l’extrême gentillesse de son personnel. Pour un premier pas dans la culture japonaise, c’est le lieu parfait. Dans la pâtisserie Ogata, venez découvrir des desserts à la patate douce, des mochis et autres desserts aux mille et une saveurs.

Ogata : 16 Rue Debelleyme 75003 Paris


Le salon de thé du Dassai

dessert japon

Comment passer à côté de la pâtisserie japonaise de Joël Robuchon et de son amour pour le pays du Japon. Bien sûr, les prix sont plutôt haut de gamme mais elles sont au niveau de la pâtisserie de son chef japonais Nakamura Tadashi. Entre multiples desserts au yuzu, roulé japonais, ou plus extrême comme le paris-brest revisité, il y en aura pour tous les goûts et une expérience totale pour tous les palais.

Les saveurs sucrées par milliers du Japon n’attendent qu’à être découvertes !

Dassai : 184 Rue du Faubourg Saint-Honoré  75008 Paris


Mori Yoshida

dessert japon

Un cadre minimaliste pour des créations pâtissières franco-japonaises aux saveurs maxi, c’est ce que nous propose le chef pâtissier Morihide Yoshida en mêlant la tradition française et créativité japonaise. Dans sa boutique du 7ème arrondissement, on retrouve les traditionnelles viennoiseries française et des créations pâtissières aux goûts du Japon.
Mori Yoshida : 65 Avenue de Breteuil, 75007 Paris

Atelier pâtisserie

dessert japon

L’atelier pâtisserie, c’est la création d’un couple fan de la cuisine japonaise en mélangeant quelques plaisirs chinois et cela en plein cœur du marais. Entre bubble tea, feuilletage matcha ou haricot rouge, cheesecake à la mangue, biscuit sésame ou encore cupcake au bambou, tout le monde y trouvera son compte.

Atelier pâtisserie, 27 Rue au Maire 75003 Paris


Les 3 chocolats

dessert japon

Vous n’en croirez pas vos yeux mais oui, les 3 chocolats est bel et bien une chocolaterie à l’influence japonaise.La cheffe, ancienne du Plaza Athénée, elle unit les saveurs japonaises qu’elle a hérité de ses ancêtres entremêlées avec sa culture et son expérience de la France.

les 3 chocolats, 45 Rue Saint-Paul 75004 Paris

Envie de plus de gourmandise ?

Nous n’avons pas tout testé, car oui, il y en a beaucoup ! Mais vous pouvez aussi vous rendre les yeux fermés aux adresses suivantes :

  • Le Petit Keller, 13 rue Keller 75011 Paris
  • Chajin, 31 Rue de Moscou, 75008 Paris
  • Kilali, 3 rue des 4 Vents 75006 Paris
  • BO, 85 bis rue de Charenton 75012 Paris
  • M63, 57 Boulevard de Rochechouart 75009 Paris
  • Nanan, 38, rue Keller 75011 Paris
  • Fu castella, 113 Boulevard de l’Hôpital 75013 Paris
  • Yamazaki, 6 Chaussée de la Muette 75016 Paris
  • Losmanthe, 8 Rue Tourneux 75012 Paris

Quels sont les desserts japonais ?

dessert japon

Comme en France ou dans les pays avec une cuisine très diversifiée, le nombre de dessert au Japon est très varié bien qu’outre mer on ne se limite qu’au mochi et encore pire, cela depuis peu, quel dommage… En effet, la cuisine japonaise devient de plus en plus tendance et les sushis ne sont plus les uniques plats que l’on peut consommer fort heureusement. Voici donc pour les novices d’entre nous et un petit rappel pour les autres des desserts japonais les plus courants et pour notre part, on adore et on vous dit tout.

  • Les mochis représentent des petites boules rondes de riz gluant sucrées au cœur de haricot rouge très souvent que l’on nomme azuki . Il se consomme souvent durant la cérémonie du thé. Il existe différentes sortes de mochi comme les nerikiri qui sont des mochis multicolores, les Daifuku ces mochis fourrés d’une pâte de haricots rouges et souvent saupoudré de pistache ou encore le Dango, une brochette à base de mochi tricolore consommé en accompagnement d’un thé vert.
  • Les Taiyakis, un mignon petit poisson en pâte à crêpe et fourrée d’un purée de azuki et de crème pâtissière.
  • Pour continuer dans les desserts à pâte, les Dorayaki, ce gâteau savoureux composé de deux pâtes en forme de pancake et d’une purée de haricots rouges
  • Les Yatsuhashi, un dessert typique de Kyoto à base de farine de riz gluant et de cannelle en triangle comme une crêpe et garni d’une pâte de azuki (haricots rouges)
  • Les yokan, ce dessert gélifié composé de azuki qui ressemble quelque peu à la pâte de fruits française et que l’on savoure avec du thé vert.
  • Les desserts aux fruits et notamment à la patate douce et sous toutes ses formes en gâteau, en brioche, en glace (oui et c’est super bon)
  • Le matcha en veux tu en voila en cookie, en brioche, en glace, en bonbon
  • Les glaces, il fait souvent très chaud au Japon alors la glace est un parfait compromis et il y en a pour tous les goûts
  • Le Zenzai, un dessert d’automne sous forme de soupe d’haricots rouges sucrés et de mochi le tout dans un bouillon chaud
  • Le kasutera, un genre de quatre quart bien gonflé d’origine portugais
  • Le tapioca au lait de coco

Si vous souhaitez aller plus loin, découvrez aussi notre article sur les brunch à la japonaise dans la capitale.

JaponParis.fr