Les meilleurs Gyoza de Paris

Le Japon à Paris > Restaurants Japonais à Paris > Les meilleurs Gyoza de Paris

Les gyoza, tout le monde en a déjà vu en photo, dans des films ou des mangas mais sans vraiment savoir ce que c’était. Oui, ce sont des raviolis japonais tout simplement. Ils sont facilement reconnaissables et leur goût est très agréable et comme les sushis, on pourrait en manger une boite entière à tremper dans sa sauce soja.

Où manger des Gyoza à Paris ?

Comme on adore les gyozas et qu’on n’aimerait pas vous laisser dans l’inconnu, voici la liste des meilleures adresses de Gyoza à Paris.

Gyoza bar

gyoza bar

Niché au milieu d’un tout petit passage, un comptoir minimaliste vous attend pour déguster le plat unique de la carte : le gyoza. Bien sûr plusieurs déclinaisons de parfum sont possibles et tout cela est à agrémenté au sous-sol si vous le souhaitez dans une ambiance très bar secret, avec plusieurs cocktails de la carte ou encore un verre d’un très bon saké qui se marie très bien avec le parfum et les saveurs du gyoza. Comptez 8 euros pour une portion de gyoza soit 8 pièces. A tester de toute urgence !

Gyoza bar, 56 Passage des Panoramas 75002 Paris


Hakata Choten

Hakata Choten

Chez Hakata Choten, comme dans beaucoup de vrais restaurants japonais de la capitale on retrouve ici plusieurs typologies de produit pour faire plusieurs aux plus grands nombres et satisfaire tout le monde, ce qui change un peu de l’organisation des restaurants au Japon. Un plat est en général attribué à une typologie de restaurant. Chez Hakata Choten, on peut déguster de bons ramen de toute sorte et la liste est longue, mais surtout les fameux gyoza. En 2004 Hakata Choten à remporté le concours du meilleur gyoza de la préfecture de Fukuoka. Ce concours télévisé rassemble les meilleurs restaurants de gyoza du Japon. On s’adresse ici à un nom très célèbre du gyoza, il est donc recommandé de venir déguster ses raviolis japonais ici pour le plus grand plaisir de nos papilles. Comptez 6.50 euros pour une portion de 5 gyoza.

Hakata Choten, 53 Rue des Petits Champs 75001 Paris


Gyoza house

gyoza house

Le gyoza house c’est un peu l’adresse de gyoza qui sort des sentiers battus. Ici on ne consomme pas seulement la recette classique du gyoza mais on retrouve une multitude de parfum qui s’adapte à l’envie de tous et à tous les régimes alimentaires. Aubergine et poireaux, œufs brouillés à la ciboulette, tomate et mozzarella, patate douce, poulet à la sauce thaï, bœuf et fromage, porc et kimchi, bambous et la liste est encore longue. Les gyoza sont légers en bouche malgré qu’ils soient frits et sont très agréables pour une pause-déjeuner entre deux rendez-vous. Si vous n’en avez pas assez vous pouvez aussi vous lancer à la découverte des gyozas au goût sucré. Comptez 8 euros pour une portion de 6 gyozas ou différents menus sont aussi possibles pour un repas complet.

Gyoza house, 20 Rue de Châteaudun 75009 Paris


Qu’est ce qu’un gyoza ?

gyoza japon

Le ou gyoza ou jiǎozi est aussi suivant la région appelé ravioli pékinois. En effet, les japonais au niveau de la gastronomie, n’ont pas énormément inventé de plats mais plutôt revisité pour les adapter à leur goût et coutume. Les gyozas sont donc un plat à l’origine chinois et en autres de Pékin, la capitale. Il est consommé en Chine depuis plus de 1800 ans et s’est peu à peu démocratisé en Corée et au Japon dans les années 1930 avec la guerre sino-japonaise. Leur forme est en tel un croissant de lune ou un chausson, ce qui facilite la prise en baguette et laisse la possibilité de les tremper dans la sauce avant de les consommer sans pour autant les faire tomber. La pâte des gyozas est faite à partir de fariné de blé tendre et finement découper pour lui laisser un aspect presque de feuille de bric pour laisser surtout apparaitre le goût et les saveurs des aliments qui le garnit.

La recette pour les gyozas classique est en général la même des légumes soit choux, poireaux, ciboule, accompagné de viande de porc et/ou de crevettes. Pour le plaisir de tous on trouve de plus en plus d’adresses proposant des goûts originaux comme au fromage, à la tomate mozzarella, au potiron et autres. Il ne pas faut confondre les gyozas avec les Wantan, qui sont les autres sortes de raviolis chinois mais plus en forme d’aumônière et plus épaisses. Les raviolis sont généralement frits sur un côté dans une poêle, arrosés d’eau et de fécule de maïs avant d’être recouverts quelques minutes. C’est la méthode Yaki gyoza, la plus répondu au Japon à ne pas confondre avec hanetsuki gyoza (gyoza ailés) qui sont tout simplement les raviolis collés pendant la cuisson.On les consomme en général accompagné d’une sauce d’un mélange de vinaigre et de sauce soja.

Au Japon, autre ramen et curry, le gyoza est l’un des aliments les plus consommés contrairement à ce que l’on pourrait penser. Facile à faire, à manger dans n’importe quelle situation que ce soit en repas de famille ou sur le pouce lors d’une pause déjeuner rapide. C’est souvent l’aliment traditionnel que l’on retrouve dans les célèbres Izakaya, ces petits tapas bar japonais où la boisson est souvent du saké. Vous pouvez retrouver toutes nos adresses d’Izakaya à Paris dans notre article des meilleures tapas bar japonais à Paris.