Couteaux japonais à Paris : Nos meilleures adresses

Le Japon à Paris > Couteaux japonais à Paris : Nos meilleures adresses

Tous ceux qui font de la grande cuisine le savent, les couteaux japonais sont les plus précis et les plus utilisés dans la réalisation de mets de la grande cuisine. Voici donc un article qui vous dévoilera tous les détails sur ces couteaux japonais et leurs lames, où les acheter à Paris et comment les utiliser.

Où acheter des couteaux japonais à Paris ?

Paris est une grande ville pleine de ressources et les magasins et restaurants sur l’art japonais sont très présents pour le plaisir de tous. Vous pouvez évidemment acheter vos couteaux sur des sites revendeurs mais il existe quelques boutiques spécialisées dans la coutellerie japonaise où de vrais amateurs et connaisseurs sauront vous aiguiller dans votre recherche.

Coutellerie Bourly

couteau japonais paris

Dans ce magasin exceptionnel dédié à l’art de la coutellerie japonaise, vous retrouverez toutes les marques et sortes de couteau selon l’utilisation que vous souhaiterez en faire. Ce magasin aux aspects de musée d’art, regorge de pièce presque unique et de produits innovants comme des couteaux pliants japonais. Une partie atelier d’affutage se trouve au sein de la boutique pour un entretien parfait de vos couteaux si précieux.

Couteau japonais Paris, 35 bis Rue de l’Abbé Grégoire 75006 Paris


Japanese Knife Company

japaneseknifecompany

Le japanese knife company est un magasin ultra-complet sur la coutellerie japonaise. Que vous soyez à la recherche de votre premier couteau de cuisine d’exception ou à  la recherche d’un couteau rare presque unique, la coutellerie du 12 ème arrondissement de la capitale saura vous aider et vous orienter dans le choix qui vous correspond le mieux tout en complétant vos connaissances produits. La boutique vous propose aussi des ateliers comme des cours d’affutage pour le réaliser ensuite chez vous à la perfection.

Japanese Knife Company, 13 Rue de Cotte, 75012 Paris


Kama-Asa

kama asa

Tout le monde ou presque connaît la particularité des lames, la finesse et la précision de la découpe des couteaux japonais. Que cela soit un premier achat d’une marque d’usine japonaise ou de couteau unique fait à la main par un artisan d’un savoir-faire ancestral, le Kama-Asa est le lieu idéal pour vous lancer dans la découverte des accessoires culinaires du pays du soleil levant. Vous découvrirez que chaque famille d’aliment à sa propre spécificité et donc son propre couteau qui lui est dédié.

En provenance des 4 coins du Japon, la boutique Kama-Asa du 6ème arrondissement de la capitale et ses spécialistes vous attendent du lundi au samedi et cela toute l’année.

Kama-Asa, 12 Rue Jacob 75006 Paris


Couteaux japonais, d’autres adresses ?

Il existe aussi d’autres coutelleries où la vente de couteaux japonais est possible et où le savoir est assuré :

  • Francis Batt, 180 Avenue Victor Hugo 75116 Paris
  • Coutellerie Laguiole Renaud, 128 rue de provence75008 Paris
  • Atelier DOMA, 17 avenue Ledru-Rollin 75012 Paris
  • La trésorerie, 8 et 11 rue du château d’eau 75010 Paris

Quelle est la meilleure marque de couteaux japonais ?

Il existe de nombreuses marques de couteaux japonais qui possède chacune des spécificités particulières et pourront vous servir différemment. Leur nombre est important car la spécificité des couteaux japonais est d’avoir une utilité par couteau pour que la qualité soit extrême.

Voici la liste des marques les plus commercialisées et considérées comme les meilleures du marché japonais actuellement :

  • Tojiro
  • Kai
  • Chroma
  • Miyabi
  • Yaxell
  • Global
  • Masakage
  • Kyocera
  • Kasumi
  • Kanetsune Seki
  • Yoshikin Bunmei
  • Tsutsumi
  • Mukimono

Bien sûr, les couteaux fabriqués à la main et artisanalement dans de petits ateliers ne sont pas répertoriés dans cette liste et sont aussi d’une qualité incroyable.

Vous pouvez retrouver toutes la liste des marques de couteaux japonais dans notre article sur tout savoir sur les couteaux japonais.

Comment choisir un couteau japonais ?

couteau japonais

Lorsque vous êtes amateurs et décider de vous procurer pour la première fois un couteau japonais il y a plusieurs choses à savoir : pour quelle utilisation souhaitez-vous ce couteau ? Quel est votre budget ? Comment l’entretenir et le stocker ?

Les couteaux japonais ont acquis depuis des décennies voir des siècles, une réputation dans le monde entier et sont considérés comme les plus tranchant au monde. Il faut savoir qu’au temps des samouraïs, les ateliers de coutellerie ou forgerie travaillaient exclusivement les katanas mais, par décision du gouvernement et l’interdiction de fabrication des katanas devenus trop dangereux, se sont convertis dans la partie coutellerie et essentiellement dans la catégorie de l’alimentaire.

Les couteaux japonais sont très spécifiques et à chaque lame, une utilisation différente. Bien se renseigner au préalable est donc essentiel. Les points importants sont la forme de sa lame, qui définit l’utilisation, la composition de sa lame qui définira la dureté, le tranchant et la longévité de son utilisation ainsi que la composition de son manche.

Pour les personnes gauchères, attention à bien affuter ou faire affuter votre couteau du bon côté ou bien des deux côtés. En effet, les couteaux sont généralement préparés pour les droitiers et affutés de manière à être tenu dans la main droite ce qui, pour un gaucher pourrait modifier la trajectoire du couteau et ne pas réaliser le travail souhaité.

Quel prix pour un couteau japonais ?

Les couteaux japonais contrairement à la plupart des autres marques de couteaux disponibles sur le marché, sont produit à petites échelles ce qui peut être un premier vecteur de prix. On retrouve aussi une majorité de ces couteaux fabriqués à la main, ce qui requiert pour l’artisan formé pour cette pratique un temps assez conséquent pour chaque couteau suivant le travail et la minutie, la décoration à réaliser. C’est le cas pour le manche du couteau qui pour un couteau unique est souvent personnalisé et demande un art et un travail de plusieurs heures. Enfin les matériaux de la lame en acier sont en général d’une qualité incomparable aux couteaux des magasins traditionnels, souvent d’un acier de meilleur qualité ce qui fait que le prix pour grimper rapidement. On retrouve suivant les différentes gammes de couteaux de multiples différence d’acier, cela n’est forcément pas visible à l’œil nu pour le commun des mortels mais se ressent lors de l’utilisation tout au long de la vie du couteau.

Les couteaux japonais ont des prix accessibles à partir de 100 euros et pouvant attendre plus de 1000 euros pour les meilleurs et les plus travaillés d’entre eux.

Quelle lame pour un couteau japonais ?

Pour les marques accessibles ou premium on retrouve de l’acier Chromo-Vanadium, un alliage de la famille des aciers chirurgicaux avec un faible pourcentage de carbone et un taux important de chrome qui permet une résistance à  la corrosion et lui procure une durée de vie assez longue. On retrouve cet alliage dans les marques comme les Jaku, les Chroma, les Kai et les Wasabi Black .

Pour les couteaux haut de gamme, on retrouve de l’acier de type VG5, VG10 et VG12 avec de multiples couches de 3 à 64. Cet alliage est assez fort en carbone, ce qui permet à ses couteaux d’avoir une bonne tenue de coupe, une facilité d’affûtage et une résistance à la corrosion. On les retrouve dans les Tojiro, Kai, Miyabi, Haiku et Tamahagame.

La gamme supérieure est la gamme des couteaux en acier reconstitué nommés SGPS et que l’on retrouve exclusivement dans les couteaux haut de gamme à des prix exorbitant. Cela justifie ses capacités, sa solidité. On retrouve ces couteaux essentiellement chez les professionnels et sous des marques comme Kai, Tojiro, Damascus ou Masakage.

Le luxe absolu est le couteau en acier non-inox et donc en carbone aussi appelé acier Shirogami et les acier Aogami . Cette gamme est très plébiscitée par les couteliers japonais. On les retrouve sous des marques comme Tojiro ou Deba.

En ce qui concerne les manches de couteaux, on retrouve régulièrement du bois de Bambou, Magnolia, Châtaigner, Bouleau, Cerisier, Ébène ou encore de la résine pour les plus simples.

Qu’est ce qu’un couteau japonais ?

nima izadi gclsnirxri0 unsplash

Il existe plusieurs sortes de couteaux japonais qui vous sont répertoriés dans notre article dédié à la coutellerie japonaise. Définir la typologie de couteau japonais que vous souhaitez, vous aidera lors de l’achat de votre couteau.

Les couteaux japonais ont la spécificité d’être répertoriés suivant les aliments que l’on souhaite travailler :

Santoku : couteau à tout faire car il peut trancher, découper et hacher, il est l’incontournable des couteaux japonais dans la cuisine

Deba : couteau large utile dans la découpe du poisson, le nettoyage des arêtes

Sashimi / Yanagiba : c’est le type de couteau à sushi/ sashimis par excellence avec sa lame longue et aiguiser, il tranche minutieusement le poisson cru

Gyuto : couteau des maîtres japonais dans la découpe de la viande de boeuf et notamment les émincés grâce à la précision de sa lame

Nakiri/Usuba : couteau pour la découpe des légumes avec une lame rectangulaire et très fine cela permet de hacher de façon précise et minutieuse les légumes du quotidien

Honesuki/Garasuki : couteau utile afin de désosser de la volaille par exemple grâce à sa forme triangulaire et ses bords aiguisés

Sujihiki : ce couteau est utilisé pour trancher et découper de grosses pièces de viande comme par exemple des rôtis ou du lard

Ajikiri : ce couteau sert pour la découpe du poisson de petite taille

Fugu hiki : couteau spécialisé dans la minutie du poisson très dangereux qu’est le fugu

Unagi saki bocho : utilisé dans la découpe des filets essentiellement d’anguilles

Pan kiri bocho : couteau à pain japonais

Tout savoir du couteau japonais

Si vous souhaitez plus d’informations sur les couteaux japonais, leur histoire et le savoir-faire de la coutellerie japonaise, n’hésitez pas à lire notre article dédié : Tout savoir des couteaux Japonais.