Chien Japonais

Le Japon à Paris > Chien Japonais

Vous avez envie d’adopter un chien japonais mais ne savez pas vers quelle espèce vous diriger ? Alors découvrez notre présentation de 12 races de chiens Japonais ! Vous en saurez plus sur leur caractère et leurs besoins, afin de trouver l’espèce qui vous conviendra le mieux.

L’Akita Inu

Akita Inu chien japonais

De plus en plus présent dans les familles européennes, l’Akita Inu excelle dans la chasse d’ours, de sanglier et autre gros gibier. Au 17ème siècle, il a même été utilisé comme chien de combat. Très attaché à son maître, l’Akita Inu a néanmoins son petit caractère et ne se laisse pas faire. C’est un chien de compagnie agréable, il peut aussi être utilisé pour des missions de sauvetage. Sa fourrure est douce et épaisse, et ses yeux noirs de jais. Retrouvez toutes les infos sur l’Akita Inu juste ici 🙂

L’Akita Américain

Akita Américain chien japonais

Cousin de l’Akita Inu, l’Akita Américain pèse en moyenne autour de 60 kilos et son poil est court et dru. Il tient son nom suite à son exportation aux États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale. C’est un chien indépendant et calme, idéal comme gardien vigilant et protecteur. C’est cependant un chien qui doit être bien éduqué et ce dès le plus jeune âge afin d’apaiser son fort caractère. Il n’est pas forcément adapté pour les familles avec enfants.

L’Épagneul Japonais

Epagneul Japonais chien japonais

Petit chien rappelant le Pékinois, l’Épagneul Japonais possède un poil mi-long très soyeux blanc avec des taches noires ou brunes. Il s’agit d’un petit chien mesurant 29 centimètres au garrot et pesant 6 kilos au maximum. L’Épagneul Japonais présente une face écrasée et des petites oreilles tombantes. C’est un animal vif et joueur, il est également très attachant, ce qui en fait un animal de compagnie très agréable. Il est plein d’énergie et aboie peu.

Le Hokkaïdo Ken

Hokkaido Ken chien japonais

De taille moyenne, le Hokkaïdo Ken est un chien robuste dont l’origine remonte à plus de 3000 ans. Très active, cette espèce a besoin de plusieurs promenades par jour pour se dépenser. Elle est donc conseillée pour des gens qui aiment le grand air et être souvent dehors. Le risque si ces chiens ne font pas assez d’activité ? Ils prennent rapidement du poids ce qui sera mauvais pour leur santé.

Le Husky de Sakhaline

Husky de Sakhaline chien japonais

Chien très endurent, il s’agit du seul chien de traineau japonais. Le Husky de Sakhaline peut mesurer jusqu’à 66 centimètres au garrot et peser 40 kilos. Son poil est très dense pour le protéger du froid et il peut être de plusieurs couleurs. Il aime vivre dans les grands espaces, ouverts, et ne supporte pas les milieux urbains ou bien les appartements. C’est un chien très tonique, intelligent et indépendant. Il est nécessaire de bien l’éduquer dès ses premiers mois pour le canaliser.

Le Kai Toraken

Kai Toraken chien japonais

Il s’agit d’une espèce très rare, de taille moyenne, généralement 56 centimètres au garrot et 18 kilos. Très bon chien de chasse, le Kai Toraken est musclé, robuste et a besoin de faire beaucoup d’exercices pour évacuer toute son énergie. Il est intelligent et capable de vivre en meute. Son pelage est composé de poils rudes, et d’un sous poil dense et doux lui permettant de supporter des températures très froides. Sa robe peut être bringé rouge ou bringé noir selon les chiens.

Le Kishu Inu

Kishu Inu chien japonais

Robuste, le Kishu Inu arbore une queue courbée vers le haut, et des oreilles courtes et velues. C’est un chien calme mais qui déborde quand même d’énergie et qui a besoin de sortir plusieurs fois par jour. Il ne sera donc pas heureux en appartement. Son pelage est court et rude, et peut être noir, blanc, roux ou beige. Très peu présent en Occident, il s’agit d’un chasseur né, souvent utilisé pour attraper les sangliers.

Le Shiba Inu

Shiba Inu chien japonais

Très protecteur avec son maître, le Shiba Inu va être assez craintif vis-à-vis des inconnus. Particulièrement indépendant, il ne sera pas forcément très affectueux avec son adoptant, même s’il apprécie sa compagnie. C’est un chien dominant qui aboie facilement et dont les rapports sont souvent conflictuels avec les autres mâles. Le poile du Shiba Inu est court et rêche, tandis que son sous poil est doux et dense. Sa robe est généralement sésame ou rousse.

Le Shikoku

Le Shikoku chien japonais

Originaire de l’île de Tosa, le Shikoku Inu était un chasseur utilisé pour attraper les gros animaux. Il se divise en trois espèces : Hata, Awa et Hongawa. C’est un chien de taille moyenne, avec un museau court et de petites oreilles en triangle. Son poil peut être blanc avec une touche d’orangé et noir prédominant. Il a un caractère réfléchi, mais peut parfois être très têtu. Il est aussi très joueur et câlin, il est donc idéal dans les foyers avec enfants.

Le Spitz Japonais

Spitz Japonais chien japonais

Petit chien, le Sptitz Japonais pèse 10 kilos à l’âge adulte et affiche un pelage blanc soyeux, long et très fourni. Il est dynamique et très affectueux et aime jouer avec les enfants. Il sera agréable avec les membres de sa famille, mais très méfiant avec les inconnus. Il aboie peu et peut donc évoluer dans tous les environnements, même en appartement. Le caractère du Sptitz Japonais est assez affirmé, il convient de l’éduquer très jeune.

Le Terrier Japonais

Terrier Japonais chien japonais

Issu de divers croisements entre des chiens de race autochtones, le Terrier Japonais (Nihon teria) possède un pelage blanc avec des taches noires ou fauves, en particulier sur la tête. Celui-ci est également ras, brillant et lisse. Son allure est élégante et il est intelligent et très dynamique, il aura besoin de deux sorties par jour au minimum. Très rare en France, le Terrier Japonais est très affectueux avec ses maîtres et agréable à vivre.

Le Tosa Inu

Tosa Inu chien japonais

Affichant une impressionnante carrure, le Tosa Inu était un chien de combat redoutable mais il est en réalité calme et équilibré. Peu aboyeur, il s’agit d’un très bon chien de chasse, et en même temps affectueux avec sa famille. Il peut par ailleurs cohabiter sans mal avec d’autres animaux. Son poil est court et de couleur marron terre et rougeâtre, avec un museau plus sombre. Il doit être parfaitement éduqué et très tôt. Notez également que le Tosa Inu est considéré en France comme dangereux pour l’homme. Il doit être déclaré à la mairie et porter une muselière dans les lieux publics.

Où acheter un chien japonais ?

En France, on trouve plusieurs élevages spécialisés dans les espèces de chiens japonais. C’est le meilleur moyen d’adopter un chien japonais et d’avoir l’assurance qu’il s’agit d’une race pure. Vous aurez également la garantie qu’il est né et a été élevé dans de bonnes conditions. En ce qui concerne les prix, comptez généralement entre 1000 et 2000 euros pour un chien japonais, dépendamment de l’espèce.

Penser à assurer son chien japonais

Pour qu’ils soient en pleine santé, les chiens japonais ont besoin de soins, comme les êtres humains, et ces soins peuvent coûter cher. Une assurance peut donc être très utile pour que la facture ne grimpe pas trop. Elle vous permettra de faire vacciner votre chien, de régler les frais vétérinaires en cas de maladie ou d’accident et de prendre soin de lui au quotidien.