Le cerisier du Japon

Le Japon à Paris > Jardin Japonais à Paris > Le cerisier du Japon

Particulièrement majestueux, les cerisiers du Japon sont des arbres très appréciés pour leurs sublimes fleurs. Blanches, rose pâle ou bien rose plus soutenu, ces dernières apportent une touche enchanteresse à n’importe quel paysage. Découvrons tout ce qu’il y a à savoir sur le cerisier du Japon.

Un arbre riche en symboles

Arbre très important dans la culture nipponne, le cerisier du Japon s’entoure d’un rituel incontournable au moment de sa floraison. Il s’agit du hanami, ce qui signifie littéralement « regarder les fleurs », la couleur est clairement annoncée. Ce rituel date de l’époque Heian (entre 794 et 1185), une phase très influencée par la culture et les arts. La floraison du cerisier du japon annonce alors le moment de planter le riz, une des principales sources d’alimentation du pays. Cela indique également le moment des offrandes aux dieux (les kami) afin de les satisfaire et qu’ils veillent sur les gens et sur les récoltes.

Le cerisier du Japon regorge donc de symboles très forts dans la culture japonaise.

La période de floraison des cerisiers du Japon

Quand ils se parent de leurs fleurs, les cerisiers du Japon sont particulièrement spectaculaires. Plusieurs termes sont d’ailleurs employés pour décrire cette période selon les différentes phases de la floraison. Lorsque les premières fleurs commencent à éclore, on parle de Kaika, tandis que la pleine floraison est appelée Mankai. Quand on parle de la floraison du cerisier du Japon de manière générale, c’est Sakura qui est employé, un mot que vous avez certainement déjà entendu.

En ce qui concerne les dates, les fleurs peuvent apparaitre entre février et mai selon les années, les lieux et les espèces. On compte généralement deux semaines environ entre l’éclosion et la chute des fleurs. C’est donc une floraison très éphémère que nous offrent les cerisiers du Japon, il ne faut pas la rater. Vous pouvez essayer de la prolonger en plantant plusieurs variétés différentes dans votre jardin.

Cerisiers Du Japon

Où planter son cerisier du Japon ?

Pour qu’il s’épanouisse au mieux chez vous, il faut respecter quelques règles dans la plantation de votre cerisier du Japon.

  • L’exposition : Pour obtenir de belles feuilles bien colorées, ainsi qu’une bonne floraison, choisissez un endroit bien ensoleillé et dégagé. Le soleil ne doit toutefois pas être trop intense, au risque de brûler les différents éléments de votre arbre. Évitez également les espaces en plein courant d’air. Le vent et le froid peuvent être néfastes pour la floraison.
  • Le sol : Cet arbre est relativement tolérant et s’adapte bien à plusieurs types de sols. Dans l’idéal, installez-le dans un terrain riche, profond, bien drainé, neutre et frais. Ne le plantez cependant pas dans une terre trop humide ou imperméable qui pourrait étouffer ses racines et l’empêcher de se développer correctement.

Quel est le meilleur moment pour planter son cerisier du Japon ?

Parmi les avantages du cerisier du Japon, il faut noter la possibilité de le planter à deux périodes de l’année.

Tout d’abord à l’automne, avant les premières gelées afin que les racines puissent grandir et s’installer dans la terre. Choisir cette saison est recommandé si vous n’êtes pas sûr(e) de pouvoir arroser votre arbre. Les pluies fréquentes s’en chargeront pour vous et votre cerisier du Japon ne manquera pas d’eau durant ses premières semaines et ses premiers mois de vie. Vous pouvez également planter votre arbre au printemps, voire en été à condition d’éviter les trop fortes chaleurs qui mettraient à mal la santé de votre cerisier. Vous devrez en revanche être en mesure de l’arroser régulièrement pour qu’il ne meurt pas desséché.

Cerisier Japonais

Comment planter son arbre ?

Pour cultiver votre cerisier du Japon, vous avez deux possibilités, en terre et en pot. Cela vous permet d’en profiter même si vous avez un petit terrain, voire simplement une terrasse ou un balcon.

  • En terre : Creusez un trou 4 à 5 fois plus grand que la motte de votre arbre, émiettez la terre enlevée et ôtez les cailloux. Mélangez un compost bien riche auquel vous pouvez ajouter du fumier ou des algues. Hydratez la motte de votre cerisier du Japon en la trempant dans de l’eau puis placez-la dans le trou et comblez l’espace avec le mélange de compost. Tassez la terre et utilisez un tuteur si besoin pour maintenir votre arbre droit. Arrosez abondamment pour que le cerisier prenne bien racine.
  • En pot : Choisissez un pot percé d’environ 45 cm de diamètre et de profondeur, placez des billes d’argile dans le fond sur environ 10 cm d’épaisseur et utilisez de la terre de jardin aérée et du terreau pour rosiers pour composer le substrat. Une fois votre arbre planté, mettez votre pot à l’abri des courants d’air.

L’arrosage et la taille du cerisier du Japon

Les deux premières années sont cruciales et votre cerisier du Japon aura besoin d’être bien arrosé à cette période, en particulier quand il fait chaud. Notez que les arbres en pots se déshydratent plus vite, ils devront recevoir encore plus d’eau.

En ce qui concerne la taille, un cerisier du Japon n’a pas besoin d’être trop coupé. Si vous souhaitez quand même le débroussailler un peu, attendez toujours que la floraison soit passée. Vous pourrez alors éliminer les parties mortes qui cannibalisent les ressources inutilement.

JaponParis.fr