Non le Japon ne va pas payer la moitié de votre billet d’avion cet été

Le Japon à Paris > Blog > Voyage > Non le Japon ne va pas payer la moitié de votre billet d’avion cet été

Depuis quelques semaines, la bonne nouvelle circulait sur les blogs et les réseaux sociaux de passionnés du Japon. Pour relancer le tourisme, le gouvernement nippon s’apprêtait à subventionner les billets d’avion. Si vous vous imaginiez déjà visiter les temples de Kyoto ou faire du shopping à Tokyo, il va falloir revoir votre budget à la hausse.

Une campagne à destination des Japonais

Deux petits tweets de l’agence du tourisme du Japon ont suffi pour mettre fin aux  rêves des globe-trotters avides de bons plans. L’opération, intitulée Go Travel Campaign, vise à stimuler le tourisme intérieur. L’aide de 20 000 yens (170 euros) concerne les vols domestiques et ne devrait pas être ouverte aux voyageurs résidant en dehors de l’archipel.

Le porte-parole de l’Office National du Tourisme Japonais (JNTO) a déclaré au journal britannique The Independent : «Avec la levée de l’état d’urgence et le déclin des nouveaux cas, le Japon équilibrera la sécurité et l’hygiène et fera en sorte que les habitants du Japon profitent de ce que leur beau pays a à offrir.».

Relancer le tourisme après la pandémie de Coronavirus

L’épidémie de COVID-19 a mis un terme à la croissance du nombre de visiteurs étrangers que connait le Japon depuis 10 ans (31,9 millions de visiteurs en 2019 contre seulement 6,4 millions en 2010). En plus de l’absence des touristes internationaux, le secteur doit supporter les conséquences du report des Jeux Olympiques qui devaient avoir lieu à Tokyo en juillet 2020.

Mais tout n’est pas perdu ! Être payé pour partir en vacances reste possible. À condition de rester en France. Certains départements, comme la Charente-Maritime et les Charentes proposent des bons d’achats pour permettre aux touristes français de profiter, eux aussi, de leur beau pays.
Et pour les pus grands fans du Japon, notre site regorge de spots pour vivre le Japon sans quitter Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *