Bières japonaises

Le Japon à Paris > Bières japonaises

Saviez vous que le Japon est un gros fabricant d’alcool et pas que de Saké ? C’est ce que nous allons vous démontrer dans cet article principalement orienté sur la bière en provenance du Japon.

Quelles sont les marques bières japonaises ?

asahi japon

En France, on retrouve de nombreuses marques de bières en provenance du Japon. On les retrouve sans vraiment le savoir parfois dans les restaurants de types chinois, les restaurants de sushi bref les restaurants qui se veulent asiatiques pour la plupart. Ces bières ne sont pas appréciées à leur juste valeur mais se veulent désaltérantes.

Dans les plus connues on retrouve :

Asahi

La brasserie Asahi lancée en mai 1892 vient tout droit de la ville d’Osaka. Les marques de bières du groupe Asahi représentent près de 50% du marché de la bière au Japon et sont les bières japonaises les plus consommées en France. Asahi produit des bières de type lager voir blanches pour certaines éditions particulières.

Kirin Ichiban

Kirin Brewery Company est une brasserie japonaise dont la marque phare est la Kirin, qui est l’une des marques de bière les plus consommées au Japon. La Kirin est une bière blonde à la couleur dorée au goût de céréales.

Sapporo

La Sapporo Beer, est la plus ancienne marque de bière au Japon. Elle fut créée en 1876 et représente une des bières les plus commercialisées et consommées au Japon. La Sapporo est une blonde à la couleur de robe dorée au doux goût un peu herbal et de miel. La brasserie produit également les bières des marques : Draft One, Happoshu, Edelpils, Namashibori, Happoshu, The Winter’s Tale, Fuyumonogatari.

Hitachino Nest Beer

Hitachino est une marque de la Kiuchi Brewery, une brasserie japonaise de Ibaraki. Cette brasserie fondée en 1823 aussi bien la bière de la marque mais aussi du saké, du Umeshu, du vin et du shochu. Vous avez sûrement du la repérer dans les magasins de bières branchés avec son logo sous le symbole de la chouette. Cette marque est un peu marginale contrairement aux autres types de bières produites au Japon puisqu’on y retrouve des IPA des AMBER ALE et autres PALE ALE, bref les bières tendances que l’on consomme dans les endroits fréquentés des connaisseurs de bières.

Suntory

Le groupe Suntory brasse de la bière depuis 1963 malgré que ce groupe de distribution de boissons date de 1899. Le groupe est détenu par une riche famille a 90% et a par ailleurs racheter le groupe français Orangina Schweppes  en 2009. La petite histoire de la lager suntory est qu’elle aurait des vertus rajeunissant grâce à une infusion de collagène dans ces cannettes.


Le Japon, ce n’est pas que de la bière commerciale mais c’est aussi des bières en tous genre en provenance de brasseries plus locales. Voici donc la liste des marques de bières japonaise à tester de toute urgence !

Ces micro brasseries ne seront sûrement pas référencées en France ou alors seulement dans des magasins d’importation de produits japonais voire les restaurants haut de gamme japonais :

Dans la préfecture d’Hokkaido

  • Taisetsu Ji Bīru à Asahikawa
  • Furano Ji Bakushu à Furano
  • Okhotsk Bīru à Kitami
  • Tokachi Bīru à Obihiro
  • Otaru Bīru à Otaru
  • Kamui Bīru à Iwamizawa
  • Onuma Bīru à Nanae
  • Hakodate Bīru à Hakodate

Dans la préfecture d’Akita

  • Tazawako Bīru à Senboku

Dans la préfecture d’Iwate

  • Ginga Kogen Bīru à Nishiwaga
  • Miyamori Bīru à Miyamori village
  • Zumona Bīru, Tono
  • Baeren Brewery, Morioka
  • Sekinoichi, Ichinoseki

Dans la préfecture Shizuoka

  • Gotemba Kogen Bīru à Gotenba
  • Baird Brewing Company à Numazu

Dans la préfecture d’Okinawa

  • Helios Bīru
  • Nihehdeh Bīru
  • Orion
  • Ishigakijima Bīru, ile de Ishigaki
  • Miyakojima Ji Bīru, ile de Miyako

Dans la préfecture d’Osaka

  • Minoh Brewery à Minoh

Dans la préfecture de Tokyo

  • Hoppy beer, Tokyo
  • Tokyo Ale
  • Virgo

Dans la préfecture de Hyogo

  • Awaji Bīru, Awaji-shima, préfecture Hyogo
  • Rokko Biru, Kobe, préfecture Hyogo

Dans la préfecture de Nagano

  • Yo-Ho Brewing Company, Karuizawa, préfecture Nagano
  • Karuizawa, Yubinbango, Nagano

Les autres

  • Echigo Beer, préfecture Niigata
  • Doppo, préfecture Okayama
  • Nasu Kogen Bīru, Nasu, préfecture Tochigi
  • Sankt Gallen Brewing, Atsugi, préfecture Kanagawa
  • Outsider Brewery, Kofu, préfecture Yamanashi
  • Nagahama Roman Bīru, Nagahama, préfecture Shiga
  • Hana, Nagahama, préfecture de Shiga
  • Matsue Ji Bīru, Matsue, préfecture Shimane
  • Daisen G Bīru, Hōki, préfecture Tottori
  • Hideji Bīru, Nobeoka, préfecture Miyazaki
  • Nagisa, préfecture Wakayama
  • Samurai Surfer, préfecture Shizuoka
    Shiroyama brewery, préfecture Kagoshima
  • Unazuki, préfecture Toyama
  • Yona-Yona, préfecture Nagano
  • Yufuin, préfecture d’Oita

Quels sont les types de bières japonaises ?

Saviez-vous qu’en général au Japon, un seul type de bière était fabriquée et les autres importées ? Et bien oui au Japon, seulement la bière blonde dites lager est réalisé. Avec un goût plus doux et léger, elle est plus rafraichissante que les autres et moins forte en alcool ce qui évite, avec la chaleur locale, de devenir ivre trop rapidement et de pouvoir déguster un bon ramen en même temps que de consommer sa boisson.

Qu’elles sont les différences entre la bière européenne et la bière japonaise ?

biere blonde

La première différence avec nos bières occidentales, c’est que la bière japonaise est uniquement blonde. On peut donc en boire facilement sans être ivre dès la première gorgée. A consommer cependant avec modération car ça reste de l’alcool !

Aussi, lors de la sortie des bureaux quand on passe par le bar après le travail, comme c’est le cas dans plusieurs pays sauf qu’au Japon, ce moment s’appelle nomikae et  il est bien vu (surtout pour les hommes) de choisir une petite bière japonaise bien fraîche.

A contrario de ce que l’on connaît avec une recette à la fermentation de houblon, au malt, la recette originale du Japon est quelque peu modifié. En effet, l’alcool et principalement la bière est tellement taxée au Japon (on parle de 45% c’est énorme), a décidé de modifier la recette pour remplacer la partie de la fermentation par du gaz carbonique comme de l’eau pétillante ou du soda et le malt par du soja ou du pois chinois, maïs ou riz. Le goût reste assez identique malgré cette différence.

Les particularités de la bière japonaise

Au Japon, on retrouve plus d’une centaine de brasseries artisanales qui fabriquent des bières pour la plupart se types germaniques et américaines, mais avec des particularités qui en font des bières bien différentes de ce que l’on retrouve généralement en Europe. On compte environ 85 différentes sortes de bières au Japon qui peuvent avoir une adjonction de riz, de patate douce, de soja ou autres. On trouve aussi des appellations locales telles que la Nama beer qui est la bière pression non filtrée ou draft beer appelé aussi dry beer qui est une bière light.

L’origine de la bière au Japon

livraison biere japon

La bière au Japon est venue tout naturellement au moment où les premiers navigateurs hollandais ont franchi le sol durant l’ère Edo (à partir de l’an 1600), avec une boisson assez différente qui attisa la curiosité des locaux. La première brasserie japonaise est ouverte par un hollandais naturalisé américain dans la région de Yokohama dans les années 1889. C’est la zone portuaire de l’île principale du Japon, la où la plupart des bateaux d’importation arrivent. A la suite de cela, de nombreuses brasseries encore existantes aujourd’hui ouvrent leur porte comme la brasserie Kirin,la brasserie Suntary ou la brasserie Sapporo. La bière, avec une recette originale et quelque peu modifiée devient une boisson essentielle au Japon, consommé de tous que cela soit dans les bars à jeux, qu’en accompagnement d’un ramen ou encore en boite de nuit.

La ville de Yokohama est très ancrée dans l’histoire de la bière au Japon et est devenue organisatrice de la Japan brewers cup, autrement dit un concours de bières artisanales où il est possible à tous de venir déguster.

Quelles sont les différentes sortes d’alcool au Japon ?

Vous ne le savez peut être pas mais le Japon c’est aussi du vin, de la liqueur généralement de fruit, du Shōchū qui est de la liqueur de riz, du gin, du rhum, du whisky. Le Japon c’est aussi de la bière car oui, ses habitants en sont friands et en redemandent sans cesse. En provenance en grande majorité d’Europe mais surtout de France et de Belgique, la bière au Japon est une boisson assez onéreuse, comptez en moyenne à Tokyo 16 euros pour une 33 cL dans un bar. C’est pas donné effectivement car il y a forcément les coûts de transports et d’importation, des taxes très conséquentes et puis comme c’est assez tendance et que c’est une boisson qui est devenue chic, les japonais se sont aussi mis à ouvrir des brasseries voire des micro brasseries. Après tout si on a les méthodes et les ustensiles et machine pour faire du saké, on peut aussi les mettre à profit pour fabriquer de la bière.

Comment dire bière en japonais ?

Pour aller plus loin, mais aussi connaître les mots essentiels pour sortir au Japon, voici quelques notions de japonais en rapport avec la bière.

Tout d’abord, le mot principal, bière se dit Biiru ou ビール

Il existe ensuite différents types de bière que l’on retrouve dans les bars, la bière en pression qui sera tiré au comptoir et se dit Nama-biiru ou 生ビール. Vient ensuite la bière en bouteille que l’on peut consommer dans des bars ou acheter dans les liquor store qui se dit Bin-biiru ou 瓶ビール. Suivant le lieu où vous êtes vous pourrez apprécier des bières de micro brasseries qui sont les bières tendances, les bières régionales Ji-biiru ou 地ビール.

Enfin en ce qui concerne le goût, suivant chacun, il existe 2 sortes de bière, la bière à faible teneur en malt Happoshu ou 発泡酒 ou la bière sans malt Happosei ou 発泡性.

Bonne dégustation !